| 
B.O. "Un homme un vrai"
Document sans nom

Get the Flash Player to see this player.

 


tour

 

 

 

 

01. Un Homme Un Vrai
02. Horizontale
03. 300 000 Années
04. Allo Boris
05. 11 Rue De Malte
06. Un Homme Un Vrai (Instrumental)
07. Au Grand Jour
08. Allo Marilyne
09. Les Fichiers
10. Horizontale Piano
11. Coq De Bruyère
12. Un Homme Un Vrai (Version Plateau)
13. Gaspacho
14. 5 Ans Plus Tard
15. Un Homme Un Vrai (Version Instrumental)

Date de sortie : 27 Mai 2003

 

 

 

« J'ai eu d'abord le scénario d' "Un homme un vrai" et les endroits où se caleraient les chansons. Comme elles devaient être composées avant le tournage, j'ai dû trouver quelques idées rapidement, que je chantais illico aux frères Larrieu, chez Jean-Marie. A cette période, on se voyait peut-être une fois par semaine et ils réagissaient prestement à chaque écoute ; j'avais ma guitare, mon petit magnéto et je tentais sur place de (re)formuler ce qu'ils cherchaient. Par exemple, l'idée d'une chanson en rupture comme 300 000 années s'imposa, l'un voulant un lyrisme envolé, l'autre du romantisme. Le collage se fit là, par ce processus de proposition-réaction immédiat, c'est ainsi que nous avons avancé jusqu'à la musique additionnelle. Pour la chanson Un Homme un vrai, j'étais sur le tournage pour accompagner à la guitare les acteurs chantant en direct. Il y avait cette nudité, ces voix fragiles, ces crissements de parquet et de lit. Cette rudesse liée aux grands sentiments c'était déjà très beau sur place. Mais sur l'écran ça m'a carrément fait fondre. Au final, j'ai adoré le film littéralement. Je trouve l'association Fillières-Amalric extraordinaire (je suis fou des deux), ce mélange de classicisme et d'audace me ravit et je me sens très privilégié d'avoir participé à ça. Après l'avoir vu la première fois, j'ai marché très longtemps dans Paris en riant tout seul. Les gens me regardaient bizarrement et je fumais cigarette sur cigarette.

Au-delà des chansons et des thèmes du film, j'ai envisagé ce disque comme une suite de variations hors-champs d' Un homme un vrai. »

Katerine